De la chenille au papillon

Au début du mois de septembre, Noémie a amené en classe une dizaine de jolies chenilles trouvées dans son potager, dans les choux de son père.1

Tous les élèves ont caressé ces charmantes chenilles et ont constaté qu’elles étaient très douces. Très vite, tous les enfants ont cherché dans la cour de quoi leur concocter un joli petit “nid”.

2 3 4 56 7

Avec tout ce qu’elles ont mangé, elles sont vite devenues plus grosses, et ont fait leur chrysalide; certaines dans la terre (nos chenilles noires), et sur le haut de l’aquarium pour les vertes.

9 10

Au bout de deux semaines, les enfants ont commencé à découvrir le matin de jolis papillons jaunes. Ils les ont remis en liberté immédiatement, à proximité des fleurs. L’un d’entre eux s’est envolé tout de suite, et les élèves se sont amusés à lui courir après.

12 13 14 15 16 17 18 19 20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.